5 étapes pour semer un gazon dans mon jardin

etapes-semer-graines-de-gazon

Comme pour tous semis, la préparation de votre sol est l’étape cruciale qui garantit la réussite de votre pelouse à semer. Idéalement réalisé au début du printemps ou à l’automne, votre semis pour pelouse nécessite 5 étapes fondamentales pour se transformer en un beau gazon, dense et vigoureux.

1. Préparez votre sol avant semis

Avant de pouvoir semer votre gazon, vous devrez préparer votre sol. Il nécessite d’être fertile, humide et dépourvu de mauvaises herbes.
Vous devrez commencer par retourner la couche supérieure de votre terrain. Extirper vos mauvaises herbes avec leurs racines et enlevez les pierres, surtout les gros cailloux, ainsi que les morceaux éventuels de bois.
Votre sol doit être humide, mais surtout pas boueux ou gelé, pour vous faciliter la préparation de votre terre et encourager un meilleur semis.

2. Amendez votre terre

À cette étape, vous pourrez enrichir votre sol par un amendement de sol adapté comme de la tourbe, du terreau ou du compost. Vous pouvez également ajouter de l’engrais de fond pour gazon. Son action renforce l’enracinement de votre pelouse. Les racines de votre gazon puisent les ressources dont elles ont besoin pour se déployer et transmettre de la vitalité à l’herbe de votre pelouse.
Si votre sol manque de drainage, vous devrez également ajouter du sable, afin d’améliorer la circulation de l’eau.
Étalez bien votre couche d’amendement de sol avec votre râteau. Passez le motoculteur pour mélanger le substrat à votre terre. Si votre terre est trop pauvre, ou caillouteuse, vous pouvez ajouter au moins 10cm de terre amendé de compost végétale. Nous pouvons vous fournir une terre végétale prête à l’emploi, un lit de terre parfait pour accueillir votre semis.

3. Tassez et nivelez votre sol

Après avoir retourné votre sol, vous constaterez sûrement quelques mottes de terre à la surface. Vous pouvez les casser à l’aide de votre râteau ou du côté tranchant de votre pelle. Voir sol doit rester lisse et plat avant d’être semé.
Ensuite, vous devrez aplatir et lisser votre sol. Tassez la terre en la piétinant avec vos pieds ou en passant un rouleau, selon la superficie de votre terrain. Passez ensuite votre râteau pour niveler au mieux votre sol.

4. Semez vos graines pour gazon

Vous cherchez du gazon pour un jardin résistant aux piétinements répétés ou aux fortes chaleurs ? Vous devrez alors choisir des semences de gazon adaptées à vos attentes et à votre climat. Il faudra mélanger vos graines à de l’anti-fourmis pour les préserver des insects.

Pour planter votre pelouse, votre semis doit être croisé. Répandez dans un premier temps vos graines de gazon dans un seul et unique sens. Puis, renouvelez l’opération dans un sens perpendiculaire.
Après, vous pouvez passer le rouleau pour fixer vos graines dans le sol. Une fois vos graines semées, vous pouvez faire une apport de Bactériosol, qui aidera votre gazon à lever. Son action renforce l’enracinement de votre pelouse. Les racines de votre gazon puisent les ressources dont elles ont besoins pour se développer et transmettre de la viabilité à l’herbe de votre pelouse. Arrosez ensuite votre sol et préservez son humidité jusqu’à la première tonte. Il faut faire de petits arrosages fréquents en pleine journée et en plein soleil.

5. Entretenez votre pelouse à semer

C’est au bout de plusieurs semaines, voire de quelques mois, que vous pourrez profiter d’une pelouse verdoyante et fournie.
Pour arriver à ce résultat, vous devrez tout de même procéder à un entretien régulier. Après 2 semaines, vous pouvez apporter de l’engrais jeune gazon comme le Landscraper New Grass ou le Team Green racine. La première tonte s’effectue quand votre pelouse atteint 8 cm de hauteur. Pensez à utiliser une tondeuse aux lames bien affutées pour ne pas arracher vos jeunes pousses.

Pour ne pas fragiliser la croissance de votre gazon, évitez tous passages sur votre terrain. Vous devrez attendre que votre pelouse gagne en vitalité avant de pouvoir en profiter pleinement.
Pour vos tontes d’entretien, vous devrez les moduler au gré des saisons, sans que votre pelouse ne soit plus haute de 7 cm. Plus vous tondez votre pelouse, et moins vous aurez de mousse ou de mauvaises herbes.
Il faut privilégier une tondeuse qui ramasse les déchets de tonte, pour ne pas étouffer les racines du gazon. Vous pouvez laisser les déchets de tonte seulement si vous tondez plusieurs jours par semaine.
En hiver, préférez une tonte d’environ 5/6 cm, afin que le gazon puisse se protéger du froid. En période estivale, une certaine longueur d’environ 5/6 cm assure une conservation de fraîcheur essentielle au bien-être de votre pelouse.

3 fois par an (mars, mai et septembre), apportez de quoi manger à votre gazon avec de l’engrais d’entretien longue durée type certoplan turbo, landscraper stress control ou team green. Il renforce la croissance et le système racinaire de votre pelouse.
À l’automne, utilisez un engrais d’enracinement pour une action prolongée, en apportant tous les nutriments dont votre pelouse à besoin. Privilégiez l’engrais Certoplant All Round, le Landscraper new grass ou le Team green racine.

Si vous constatez des parties moins denses sur votre sol, c’est par manque de graines ou d’eau sur ces zones. Vous pouvez semer de nouveau des graines là ou vous constatez des marques. Réalisez ensuite le même entretien sur les espaces où vous avez replanté et attendez une longueur de 8 cm avant de passer votre tondeuse.
Vous pouvez également restaurer plus rapidement votre sol avec le placage de gazon en rouleaux.

Vous souhaitez obtenir davantage de conseils pour planter votre gazon ? N’hésitez pas à solliciter notre expertise pour savoir comment obtenir une magnifique pelouse.

Votre panier est vide.

x

Demander un devis